Le toucher sensuel des sculptures de Wang Keping | SOMEXING

Instagram

Le toucher sensuel des sculptures de Wang Keping

Wang Keping est né en 1949 à Pékin. Il est l’un des fondateurs du premier groupe d’artistes non conformistes, The Stars (Xingxing), qui fêtera ses 40 ans cette année. Artiste autodidacte, il a commencé à réaliser des sculptures en 1978, et a exposé pour la première fois avec The Stars en 1979.

Keping vit et travaille en France depuis 1984. En 2013, son travail a été présenté lors d’une importante exposition au Centre Ullens d’art contemporain de Pékin, également connu sous le nom de UCCA. Également collectionné en 2016 par le Centre Pompidou pour l’art contemporain et plus récemment par la Fondation Carmignac.

Les sculptures de Wang Keping sont faites pour être touchées

Wang Keping est très connu pour ses sculptures anthropomorphes en bois, et particulièrement pour ses figures féminines, un sujet qui le fascine depuis toujours. Il travaille avec différentes essences de bois, mais ce qui l’inspire le plus, c’est la forme du bois : ses lignes sensuelles, ses fissures, ses bosses. Le processus de création est long, car le bois doit être complètement sec, ce qui peut prendre plusieurs années. Ensuite vient la finition : l’artiste brûle généralement la surface du bois qu’il polit, ce qui lui donne sa couleur noire et son toucher très doux. Comme Ai Weiwei l’explique dans le catalogue de l’exposition UCCA de Wang Keping : « Cela ressemble beaucoup à ce que les érudits de la Chine traditionnelle appellent ba wan, un objet d’appréciation qui gagne en délicatesse au fur et à mesure qu’il est lissé par les mains du collectionneur. Ce sens du toucher confère chaleur et humanité à son travail. ”

 

Lucille Enel

Date: